Item request has been placed! ×
Item request cannot be made. ×
loading  Processing Request

La mesure de l’analphabétisme en question. Le cas de l’Afrique subsaharienne

Item request has been placed! ×
Item request cannot be made. ×
loading   Processing Request
  • Additional Information
    • Publication Information:
      Les éditions de la Maison des sciences de l’Homme, 2013.
    • Publication Date:
      2013
    • Collection:
      DOAJ-Articles_enriched
      OpenEdition
      DOAJ-Articles
      OpenEdition_enriched
    • Abstract:
      Les pays d’Afrique subsaharienne restent caractérisés par un niveau élevé d’analphabétisme des populations adultes, incompatible avec les objectifs de développement humain. L’estimation de la fréquence de l’analphabétisme chez les personnes de 15 à 49 ans mesurée sur la base d’enquêtes auprès des ménages est de 49,5 %. Cette estimation du taux d’analphabétisme correspond à une valeur plus élevée que celle qui est obtenue par les méthodes conventionnelles utilisées par l’Institut de statistiques de l’Unesco (ISU), en moyenne de 12 points de pourcentage. Cette différence conduit à s’interroger sur les mesures de l’analphabétisme. Au-delà de ces questions, il apparaît que si la proportion d’adultes analphabètes recule depuis quelques années, le nombre d’individus analphabètes continue en réalité à augmenter du fait de la croissance démographique. Il ressort également des analyses menées à partir des enquêtes de ménages que la fréquence de l’analphabétisme est très variable entre les pays, mais également à l’intérieur des pays en fonction des caractéristiques des individus, notamment selon le nombre d’années d’études qu’ils ont suivies durant leur jeunesse. Sub-Saharan African countries are characterised by a high proportion of illiterate adults and this is not conducive to both economic growth and poverty reduction. Based on household surveys in which literacy is assessed on the capability of the individual to read simple sentences on a reading card, the proportion of illiterate 15-49 adults is estimated at 49.5 per cent for the Region. This estimate is about 12 points higher than that made by UIS using a more conventional approach. This difference raises questions about the definition of illiteracy. Beyond, the point is made that if the proportion of adults that are illiterate has diminished over the last two decades, their absolute number keeps rising. The increase in the size of the cohorts is indeed a basic reason to account for this twofold result ; however, this does not make the story more satisfactory in view of social progress. Besides, estimates made from a large number of household surveys underscore that the incidence of illiteracy varies widely across the countries of the region, but also within them according to individual characteristics, and in particular to the length of the studies validated during youth.
    • ISSN:
      2265-7762
      1635-3544
    • Accession Number:
      edsair.dedup.wf.001..af29fe2a6b642f2ef140da05a51de68f